Bolsonaro : affaibli par les attaques de Lula ? Résultats des sondages (2022)

BOLSONARO. Habitué à critiquer son rival, Bolsonaro accuse cette fois les attaques et accusations de Lula. Le président sortant réduit tout de même l'écart avec le candidat de gauche à dix jours de l'élection présidentielle au Brésil.

[Mis à jour le 21 octobre 2022 à 16h45]En pleine campagne présidentielle, Jair Bolsonaro sort d'une mauvaise passe mais s'en sort plutôt bien. Visé coup sur coup par des accusations de cannibalisme et de pédophilie de la part de Lula et après un débat médiocre, le président sortant arrive à réduire l'écart dans les derniers sondages sur les résultats de l'élection présidentielle au Brésil. L'enquête d'opinion publiée le 20 octobre par l'institut Parana Pesquisas annonce même un duel encore plus serré que d'habitude. La nouvelle a de quoi ravir le camp de Bolsonaro qui cette fois n'a pas mis en cause les estimations sondagières. Reste qu'il faut remédier aux taches qu'a laissé l'équipe de Lula sur la campagne du président sortant et pour cela l'homme politique d'extrême droite n'avait qu'une solution : des excuses publiques.

Après ces propos dans un podcast en ligne diffusé le 14 octobre et depuis supprimé sur des mineurs Vénézuéliennes présentés par le candidat de gauche comme des preuve du "comportement pédophile" du président sortant, Jair Bolsonaro a pris la parole le 17 octobre : "Si mes propos qui, de mauvaise foi, ont été sortis de leur contexte ont été mal interprétés ou ont causé de l'embarras à nos sœurs vénézuéliennes, je m'en excuse". Le candidat était accompagné de sa femme qui a elle aussi défendu la cause de mari et dénoncé les coups bas de l'adversaire politique. La première dame brésilienne a aussi été un argument de défense et la femme politique et évangéliste est devenue le porte-drapeau de Bolsonaro pour redorer l'image du candidat auprès des électeurs en particulier des fervents croyants attachés aux valeur familiales. Mais si le président sortant jouit d'une tendance favorable, il doit encore la maintenir jusqu'au scrutin du 30 octobre.

Que prévoient les sondages du deuxième tour pour Bolsonaro?

Depuis le début de l'entre-deux-tours les résultats des sondages sont plutôt serrés entre Lula et Bolsonaro et dans les dernières enquêtes l'écart s'est encore réduit entre les deux politiques. Selon l'étude de Parana Pesquisas publiée le 20 octobre, le président sortant est crédité de 49% des intentions de votes valides à seulement deux points de Lula et de ses 51% d'intentions de votes crédités. Les précédents sondages misaient plutôt sur des 52% à 48% ou des 53% à 47% toujours en faveur de Lula. L'issue de l'élection présidentielle est donc encore incertaine.

Bolsonaro face à Lula lors des débats présidentiels

Pour Bolsonaro, les débats présidentiels semblent plus être des combats de boxe que des combats d'idées, en témoigne la pauvreté du débat du dimanche 16 octobre durant lequel les deux hommes politiques se sont plus souvent critiqués et ont jeté des invectives plutôt que de confronter leurs projets politiques. Reste que pour Bolsonaro défendre un programme sans être attaqué sur son bilan reste difficile, Lula ne manquant pas de rappeler les désastres du mandat du président sortant entre la crise du Covid-19 et la dévastation de l'Amazonie. La solution est donc d'éviter les attaques ou alors de les faire oublier en tapant plus fort. La stratégie ne semble toutefois pas convaincre d'autres électeurs que ceux déjà acquis au candidat.

De la prestation de Bolsonaro durant les débats, les commentateurs retiennent donc surtout les attaques et les tentatives d'intimidation avec des déplacements sur le plateau, une main condescendante posée sur l'épaule de l'adversaire ou regard lancées de haut. Les souvenirs de Lula durant la confrontation ne sont pas beaucoup mieux mais suffisamment pour que le candidat de gauche soit déclaré, à peu de chose près, vainqueur du duel. Le prochain débat sera le dernier et Bolsonaro devrait employer la même stratégie.

(Video) Le défi d'expression anglaise de 30 jours !

Campagne présidentielle de Bolsonaro

Quel est le programme présidentiel de Jair Bolsonaro?

Président sortant et candidat d'extrême droite, Jaïr Bolsonaro fait campagne sur un programme qui reprend les grandes lignes des politiques qu'il a menées ses quatre dernières années. Mais le chef de l'Etat a arrondi les angles à certains moments de la campagne notamment à l'approche des scrutins. Mais à chasser le naturel il revient au galop et les travers du candidat n'ont jamais vraiment disparu, notamment sa tendance à critiquer le système électoral. Voici ce qu'il faut retenir du programme de Bolsonaro.

  • Sur le volet économique et social qui rassemble les principales inquiétudes des Brésiliens qui souffrent d'une inflation avoisinant les 10%, Jaïr Bolsonaro insiste sur l'augmentation du pouvoir d'achat avec la revalorisationde l'"Auxilio Brasil", revisite de la "Bolsa Familia" mise en place pendant les mandats de Lula. Le président sortant explique également vouloir étendre l'exonération d'impôts à de nouvelles catégories de personnes mais aussi développer plus d'infrastructures des les zones très populaires et œuvrer pour plus de privatisations.
  • La politique environnementale est un autre thème central de la campagne mas n'est pas le fort deJaïr Bolsonaro. Le candidat a toutefoispromis de poursuivre les efforts et les opérations militaires pour lutter contre la déforestation et les feux de forêt en Amazonie. L'homme dit aussi vouloir prendre des "mesures de réduction de gaz à effet de serre" sans plusde précisions. Ces engagements ont été pris sous la pression de la communauté internationale mais ne sont pas crédibles compte tenu de la politique menée par le président sortant durant son premier mandat et ayant conduit à une déforestation massive et la mise en danger des peuples indigènes d'Amazonie.
  • Sur la question des minoritésJaïr Bolsonaro se contente du minimum mais fait un pas vers la protection des peuples indigènes en promettant un "usage responsable" des ressources naturelles, en "conciliant préservation de l'environnement et croissance durable" notamment dans les réserves indigènes. En revanche jamais il ne mentionne les communautés ethniques ou LGBTQI+ dans son programme.
  • Enfin, en matière de sécuritéJaïr Bolsonaro entend en premier lieu augmenter le budget de l'armée, de la police et assouplir davantage l'accès aux armes à feu dans la continuité de son premier mandat.

Plus que de son programme c'est surtout du bilan de Jair Bolsonaro dont on entend parler. Le Brésil sort de quatre années difficiles marquées par les politiques ultraconservatrices et libérales du président d'extrême droite. "En matière d'environnement, d'éducation, de santé, de sécurité publique ou de culture, c'est catastrophique" selon le spécialiste de l'Amérique latine à l'Université internationale de FlorideAnthony Pereira, cité par Géo. En 2018, Bolsonaro avait fait campagne sur sa volonté de déconstruire le système politique brésilien et à l'arrivée l'objectif est atteint au grand dam des Brésiliens. La gouvernance de Bolsonaro se résume à "un mandat de destruction de ce qui avait été construit depuis le retour de la démocratie" d'après le spécialiste et professeur à Sciences Po, Gaspard Estrada. Les faits et les chiffres témoignent d'une dégradation de la situation au Brésil: une augmentation des violences avec un taux de livraison de permis de possession d'arme qui a explosé de 474% en quatre ans. Une recrudescence de la violence qui n'est pas étrangère à la crise socio-économique que traverse le pays et qui s'est aggravée sous Jair Bolsonaro.

Parmi les autres loupés du président sortant, il y a l'Amazonie. Le poumon de la planète a été en proie à une déforestation massive et inédite et victime de l'orpaillage illégal. Outre la forêt ce sont aussi les terres et peuples indigènes qui ont souffert des politiques de Bolsonaro avec un nombre d'invasion qui a grimpé de 180%, des invasions qui sont souvent synonymes de violences à l'égard de ces populations. Toutes ces politiques expliquent en partie le récent isolement du Brésil sur la scène internationale, l'autre partie étant due aux comportements à la pensée radicale de l'homme d'extrême droite.

(Video) Le journal international - L'actualité internationale du dimanche 30 octobre 2022 - TV5MONDE

Si le bilan de Bolsonaro est peu reluisant, l'on peut quand même noter de rares points positifs. Le premier n'est pas vraiment du fait du président sortant mais s'est développé contre lui: "les institutions brésiliennes ont fonctionné pour protéger la démocratie, globalement" d'après Anthony Pereira. Ensuite, l'Armée brésilienne a été soignée par la militarisation de "l'appareil d'Etat en nommant plus de 6.000militaires d'active ou en retraite dans l'administration fédérale". Aussi la réforme des retraites qui est passée pendant le mandat de Bolsonaro reste un bon point à accorder au chef d'Etat.

Au vu de ce bilan, pas étonnant qu'un Brésilien sur deux sur deux ne porte par Jair Bolsonaro en haute estime. En septembre 2021, il était même 54% à se dire favorable à une destitution du président. Un an plus tard ceux-là se tournent vers Lula mais l'électorat indéfectible de Bolsonaro continue de soutenir l'homme d'extrême droite.

Bolsonaro peut-il contester les résultats de la présidentielle 2022?

Jair Bolsonaro n'a pas contesté les résultats du premier tour de l'élection présidentielle au Brésil bien qu'il a indiqué vouloir consulter les vérifications de l'armée. La réaction du président sortant n'est pas étonnant puisque même s'il n'est pas arrivé en tête, il a largement rattrapé son rival par rapport aux prévisions des sondages. Deuxième chose, les résultats n'ont pas sacrés Lula vainqueur il n'y avait donc rien à contester et au contraire le candidat d'extrême droite en a profité pour rappeler qu'il avait fait mentir les sondages. L'issue du scrutin a d'ailleurs galvanisé le camp Bolsonaro qui jugeait déjà la victoire possible avant même le premier tour. Cette confiance est donc reboostée pour le deuxième mais pourrait aussi menée à des contestations plus violentes en cas de défaite de Bolsonaro au second tour, le 30octobre.

Jair Bolsonaro a tout préparé pour protester s'il perd la présidentielle confiait le professeur en science politique et spécialiste du Brésil Frédéric Louault interrogé par Linternaute. Et cela s'est confirmé lors de la dernière semaine de campagne avec la publication d'un document remettant en cause la légitimé et sincérité du système électoral brésilien qui a pourtant fait ses preuves.Plus qu'une contestation c'est aussi une réponse violente aux résultats de l'élection présidentielle qui est crainte. Les militants bolsonaristes réputés agressifs et ayant déjà fait preuve de violence durant la campagne n'ont pas caché leurs intentions de descendre dans les rues en cas de défaite de leur candidat. Lors de la célébration du bicentenaire de l'indépendance du Brésil, le 7septembre, un grand rassemblement s'est organisé autour de Jair Bolsonaro et ses militants se disaient prêts à se mobiliser et battre le pavé si nécessaire pour voir leur candidat réélu. Les éventuelles contestations annoncées font craindre une version tropical de la prise du Capitole observée aux Etats-Unis en 2020après la défaire de Donald Trump. Le Brésil redoute doncune invasion des institutions notamment du Tribunal suprême fédéral, d'autant que Jair Bolsonaro a souvent été comparé au Trump de l'Amérique latine.

Biographie

Qui est Jair Bolsonaro ?

Militaire de profession, avec un grade de capitaine d'artillerie de l'armée de Terre au plus haut de sa carrière, Jair Bolsonaro a mis les mains dans la politique brésilienne en 1988, lorsqu'il est renvoyé de l'armée, en devenant conseiller municipal de Rio de Janeiro sous l'étiquette du Parti démocrate chrétien. L'homme politique a gravi les échelons jusqu'à être élu à la plus haute fonction de l'Etat en octobre 2018 et devenir président de la République fédéral du Brésil le 1er janvier 2019 cette fois avec le soutien du Parti social-libéral. En 2022, il est candidat à un second mandat soutenu par le Parti libéral. Le chef d'Etat brésilien est une figure très controversée et classée à l'extrême droite de l'échiquier politique pour ses propos jugés homophobes, racistes et sexistes. Son élection à la présidence du Brésil a eu l'effet d'un séisme et ses quatre années de mandat ont été marquées par des décisions semblables à des coups de tonnerre. La mauvaise gestion de la pandémie de Covid-19 au Brésil est symptomatique de la politique de Jair Bolsonaro qui a parfois été accusé de complotisme. Jair Bolsonaro s'est montré sceptique quand à la gravité du virus et a remis en cause les restrictions sanitaires imposées par les gouverneur dans son pays allant jusqu'à inviter les Brésiliens à braver le confinement assurant que "le Brésil ne peut pas s'arrêter".

Longtemps isolé sur la scène politique brésilienne, Jair Bolsonaro a été de 1990 à 2019 un député fédéral de Rio de Janeiro, discret et sans influence sur la politiques parlementaire. Si bien que lors de l'élection présidentielle de 2018, le politique a eu pour lui l'attrait de la nouveauté auprès des Brésiliens. Depuis son élection, l'homme est une figure politique et trois de ses cinq enfants ont suivi la voie. Ses trois fils issus de son premiers mariage avecRogéria Nantes Nunes Braga sont des hommes d'Etat :Flávio BolsonaroestsénateuràRio de Janeiro,Carlos Bolsonaroest conseiller municipal dans la même ville et Eduardo Bolsonaroest député fédéral pour l'État de São Paulo. Jair Bolsonaro s'est remarié deux fois avec deux évangéliques dont sa femme actuelle, Michelle Reinaldo, avec qui il a eu sa seule fille, Laura.

Bolsonaro, victime d'une tentative d'assassinat

La campagne présidentielle de 2018 a été marquée par la tentative d'assassinat ayant visé Jair Bolsonaro. Alors qu'il donnait un meeting le 6 septembre 2018 à Juiz de Fora, le candidat avait été poignardé et immédiatement conduit à l'hôpital dans un état critique. L'attaque avait perforé l'intestin grêle du candidat et trois opération chirurgicales avaient été nécessaires pour soigner Jair Bolsonaro. Le candidat avait pu quitter l'hôpital plus de trois semaines après l'attaque, le 29 septembre, et poursuivre la campagne présidentielle depuis son domicile. L'agresseur, Adélio Bispo de Oliveira, avait été interpellé et décrit comme un ancien militant du Parti socialisme et liberté et avait expliqué avoir agi "sur l'ordre de Dieu" pour "pour"des motifs politiques, religieux, et également en raison des préjugés que montre Bolsonaro à chaque fois qu'il parle de race, de religion et des femmes", indiquait 20Minutes à l'époque. L'homme jugé irresponsable avait été interné dans une prison fédérale avec une prise en charge psychiatrique, moins d'un an plus tard, le 14 juin 2019.

(Video) Brésil : crises et état de la gauche

Bolsonaro, mauvais défenseur de l'Amazonie

Jair Bolsonaro a également été très critiqué sur ses actions contre l'environnement comme l'autorisation et la réintroduction de plusieurs pesticides ou le développement de l'orpaillage en partie responsable de la pollution des eaux. Son soutien inconditionnel à l'industrie agroalimentaire malgré l'impact négatif et surdimensionné de ces activités sur la déforestation de l'Amazonie est lui aussi pointé du doigt.

Quel est le parti politique de Jair Bolsonaro?

Jair Bolsonaro a voyagé de parti politique en parti politique mais est toujours resté fidèle à une pensée très ancrée à droite, conservatrice parfois associée à des valeurs chrétiennes. Le président de la République fédérale du Brésil est considéré comme une figure d'extrême droite comparée à un Donald Trump d'Amérique latine ou aux leaders européens d'extrême droite.Un positionnement personnel qui a influencé les partis auxquels il a adhéré, notamment leParti social-libéral (PSL), un groupe centriste qu'il a rejoint en janvier 2018, en vue d'être candidat à la présidentielle, et qui a rapidement glissé vers la droite puis l'extrême droite. Mais un an plus tard, des querelles internes avec le fondateur du parti ont poussé le chef de l'Etat a claqué la porte de la formation politique pour fonder son propre parti ouvertement d'extrême droite, Alliance pour le Brésil. Seulement l'initiative n'a pas pris et depuis novembre 2021Jair Bolsonaro est encarté au Parti libéral (PL) sous lequel il se présente à la présidentielle de 2022. Parti conservateur qui défend le nationalisme, le libéralisme et la démocratie chrétienne, le PL montre déjà des caractères radicaux similaires à ceux de Jair Bolsonaro.

Videos

1. Point Marchés du 28 Octobre 2022 - Le pire est-il (enfin !) derrière nous ?
(Conquérir Votre Liberté Financière)
2. International May Day Online Rally 2022
(World Socialist Web Site)
3. Motion de censure, couple franco-allemand, fraude sociale : à suivre dans #etmaintenant
(Public Sénat)
4. Poutine-Erdogan: l'axe du gaz • FRANCE 24
(FRANCE 24)
5. Face à Rioufol du 30 10 2022 | Ivan Rioufol
(90 Vidéos)

Top Articles

Latest Posts

Article information

Author: Arline Emard IV

Last Updated: 01/15/2023

Views: 5997

Rating: 4.1 / 5 (52 voted)

Reviews: 91% of readers found this page helpful

Author information

Name: Arline Emard IV

Birthday: 1996-07-10

Address: 8912 Hintz Shore, West Louie, AZ 69363-0747

Phone: +13454700762376

Job: Administration Technician

Hobby: Paintball, Horseback riding, Cycling, Running, Macrame, Playing musical instruments, Soapmaking

Introduction: My name is Arline Emard IV, I am a cheerful, gorgeous, colorful, joyous, excited, super, inquisitive person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.